VOYAGES
Laisser un commentaire

VOYAGER #2: 14 jours en Polynésie française

Enfin, après un long très long moment d’absence sur ce blog et sur instagram aussi mais ça c’est pour une autre raison 🙂 j’ai envie de reprendre du service pour vous parler de ce magnifique voyage que nous avons fait pour nos anniversaires respectifs en mai dernier avec mon chéri.

Petit disclaimer, quand on parle de voyage en polynésie, 2 sujets reviennent principalement, le budget et la pollution liée à l’avion… Pour ce qui est du budget je dirais simplement que les voyages sont ma principale dépense loisir, je préfère réduire au strict minimum mon budget shopping et j’ai arrêté de dépenser des fortunes en dossards de course, un billet pour tahiti c’est 2 dossards d’ironman pour faire simple. ET pour ce qui est de l’empreinte carbone c’est une prise de conscience lente et progressive, personne n’est parfait sur tous les points en terme d’écologie.

L’idée

Un an à l’avance je réservais 2 billets pour Papeete avec la compagnie French bee. Monsieur allait avoir 30 ans en mai prochain, c’était l’occasion de lui faire un beau cadeau et me faire un beau cadeau par la même occasion. Un matin par curiosité je regarde les prix et je vois que les billets coûtent environ 980-1000 euros par personne.

Là je n’y crois, pas ! Il faut savoir que j’avais déjà regardé les vols pour tahiti avant la création de Frenchbee et les prix tournaient autour de 2000euros le billet. Certes 1000 euros c’est quand même une somme, je n’ai jamais payé aussi cher un billet mais ça reste   « raisonnable » compte tenu de la destination, sachant qu’en pleine saison les vols pour Bali ou le Costa Rica peuvent facilement frôler les 900. En plus c’est un vol « direct » de 21 h ( à savoir qu’il y a toujours une escale technique pour tahiti à San Francisco ou Los Angeles en général).

Bref ça y est c’est fait les billets sont réservés, 11 mois à l’avance. le plus dur a été de garder la surprise le plus longtemps possible, ce qui est totalement impossible pour moi et mon impatience légendaire.

Les vols et la compagnie aérienne FrenchBee

Sans transition, nous voilà le jour du départ. Nous décollons d’Orly ce qui est un gros avantage de la compagnie si vous êtes plutôt du sud de Paris.

Le vol aller est un des meilleurs vols de ma vie, avion vide, 3 fauteuils chacun, on api dormir comme des bébés.

21 h c’est très long, on ne va pas se mentir mais ça se fait. J’avais tout prévu, bas de contention, snacks, boissons, boules quiès, séries netflix pré téléchargées.

Nous avions pris l’option repas, mais si c’était à refaire je ne sais pas si je le ferais, c’était vraiment pas dingue et cher pour ce que c’était, heureusement que nous avions des sandwichs à côté.

Petit point positif, même si ça ne marche pas toujours apparemment nous avons eu la chance d’avoir un peu de wifi et de pouvoir regarder l’épisode de game of thrones qui venait juste de sortir et ça, c’est génial.

Bref le plus long dans l’histoire c’est la transition à la douane américaine, qui, comme d’habitude est un vrai calvaire.

Pas besoin de visa pour tahiti mais il faut avoir un passeport et avoir fait son ESTA (à faire en ligne 15 euros par personne et valable 2 ans).

Nous n’avions pas de bagage en soute (car payant) ce qui nous a fait gagner un peu de temps mais ne comptez pas sur l’escale technique pour vous acheter quelque chose à manger, globalement vous avez juste le temps de remplir les formalités administratives.

Etape 1: Tahiti 3 jours

L’arrivée à l’aéroport est un peu magique, on arrive dans un minuscule hall avec un groupe de musique tahitienne qui joue pour chaque arrivée, c’est exactement comme je l’imaginais.

Arrivés à Tahiti nous avions réserver un air BNB plutôt sympa, que je vus recommande.

Nous avons vite loué une voiture pour visiter l’île, mais encore une fois c’est un sacré budget et je vous invite fortement à réserver la voiture bien à l’avance.

Voici les activités que nous avons fait à Tahiti:

  • Visite du marché pour ramener quelques souvenir et acheter du gâteau coco, excellent snack de randonnée
  • Randonnée sur le Mont Aorai, attention, nous n’avons pas pu finir les 20 km annonces car la végétation était vraiment trop dense. C’est une randonnée très très technique et pas hyper sécurisée par endroit donc prudence. La vue vaut le détour en revanche, c’était absolument magnifique.
  • Aller voir la vague de Teahupo’o . Malheureusement la météo n’était pas en notre faveur car elle ne dépassait pas les 2 mètres lorsque nous y étions mais je vous invite à regarder les prévisions disponibles sur internet.
  • Se baigner sur la plus belle plage de l’île: Vaiava
  • Déjeuner au restaurant Playa Mauï pour gouter le poisson au lait de coco, LA spécialité du coin.
IMG_9864

Notre air bnb

 

IMG_8167

Le marché

IMG_8174

Restaurant Playa Mauï, thon au lait de coco

5AA3D8A3-4DF6-46EA-95CD-9435E7E736AE

Plage de Vaïava

Etape 2: Moorea, 5 jours 

Pour s’y rendre, le plus économique reste le bateau, compter 30-45 minutes et dans les 25 euros par personne si mes souvenirs sont bons. Bon, nous ça nous a coûté 75 car nous avons du refaire l’aller retour Tahiti car j’avais oublié les passeports dans le tiroir de la table de nuit mais bon ça c’est une autre histoire 🙂  On en rigole maintenant mais en vrai j’en ai pleuré toute une nuit.

Nous avons séjourné dans un air bnb vraiment pas loin de la plage de Temae, la plus belle de Moorea je pense et nous avions 2 vélos à disposition, heureusement car il n’y avait plus aucun scooter ni aucune voiture disponible sur l’île.

Je ne vous recommanderais pas particulièrement ce air bnb qui manquait un peu d’intimité pour moi mais vous pouvez en trouver plusieurs sur l’île.

IMG_8644

Plage Teamae

 

Sur Moorea nous avons:

  • Passé beaucoup de temps à faire du snorkeling sur la plage de Teame, traquez les anémones sur les rochers, il y a toujours un poisson clown dedans. Les coraux sont tellement magnifiques je n’avais jamais vu cela ailleurs.
  • Acheté des couronnes de fleur.
  • Fait une excursion bateau avec où nous avons vu des tortues, des requins et des poissons magnifiques, il existe plusieurs compagnies mais nous sommes passés par Captain Taïna et c’était super.
  • Fait beaucoup beaucoup de vélo sur nos vélos sans freins de 20 kilos c’était sportif.
  • Mangé beaucoup de poisson au lait de coco.
  • Mangé au Tropical Garden après un passage au Belvédère, pour admirer la vue sur l’île. Je vous recommande vivement d’y faire un saut pour déjeuner c’est excellent, familial mais attention, ils ne servent pas tous les jours.

Et surtout, nous avons dormi sur pilotis au Sofitel et c’était MAGIQUE.

Pour vous raconter un peu le pourquoi du comment, à la base ça n’était pas du tout prévu, je trouvais ça vraiment hors de prix et un peu artificiel.  J’avais réservé un Air bnb voilier la veille de mon anniversaire pour passer une nuit sur l’eau dans le lagon, avec le coucher de soleil etc ….

Seulement le propriétaire m’a simplement envoyé un mail la veille pour me dire que le bateau n’étais plus disponible, même si j’avais payé …. (sans plus d’infos ni de nouvelles. J’ai mis 2 mois à me faire rembourser).

Nous étions donc sans logement la veille pour le lendemain. Honnêtement je n’avais jamais eu autant de galères en un voyage, entre l’oubli des passeport, l’impossibilité de trouver un véhicule à louer donc pas de possibilité d’aller s’acheter à manger (heureusement on avait un paquet de pâtes acheté à tahiti, youpi), notre air bnb qui ne nous plaisait pas vraiment, et l’annulation du logement en last minute…

Là, Monsieur m’a dit no stress, je m’en occupe. Bref le lendemain, on trouve un scooter par miracle et il me dit qu’il a trouvé un hôtel donc aucun soucis, je souffle un peu…

On monte sur le scooter avec nos bagages et là… il se gare au sofitel. Whattt ?

Bon biensûr j’étais la plus heureuse du monde, c’était le meilleur cadeau d’anniversaire qui soit même si j’avais vu les prix et j’étais pas hyper à l’aise.

S’en est suivi toute une phase d’émerveillement, forcément l’accueil est parfait avec collier de fleur et accès au buffet de petit déjeuner, on vous amène vos bagages directement dans la chambre, boisson d’accueil, serviettes de plages, découverte du bungalow parfaitement agencé avec une terrasse sans vis à vis et un accès direct au lagon.

Globalement j’ai adoré Moorea et je pense que c’est mon île préférée du séjour.

 

Capture d’écran 2019-10-27 à 07.34.02

IMG_9092

IMG_9052 2

IMG_9430IMG_8920

Etape 3: Bora Bora

Nous avons ensuite pris l’avion pour aller de Moorea à Bora Bora. L’avion est le principal moyen de transport entre les îles de Polynésie et exclusivement via la compagnie Air Tahiti.

Encore une fois, c’est un budget, compter 400 euros par personne pour le vol Moorea-Bora  + Bora – Tahiti. Pour quasiment  le même prix nous aurions pu prendre un pass multi iles mais malheureusement nous n’avions pas le temps de faire 4 îles en 14 jours même si j’aurais adoré voir Huanine ou Maupiti.

L’arrivée à Bora Bora est magique, surtout que j’ai eu la chance de passer le vol dans le cockpit 🙂 (on a simplement demandé au pilote sous prétexte que c’était mon anniversaire).

N’hésitez pas à monter dans les premiers dans l’avion, il n’y a pas de places attitrées et demandez à l’équipage de quel côté de l’appareil la vue est la plus belle.

A Bora Bora nous avions réservé un bungalow  plutôt sympa avec vélos inclus et pas très loin du port et des commerces.

A Bora Bora nous avons:

  • Fait le tour de l’île en Vélo, environ 35 km. Il y a plusieurs enseignes de locations de vélos si votre logement ou votre hôtel n’en propose pas. Economisez et ne louez pas de voiture je pense que c’est vraiment inutile si vous avez des vélos.
  • Mangé dans des roulottes: très économique. Pour choisir c’est simple, celle où il y a le plus de queue est la meilleure en général.
  • Fait une excursion bateau pour voir les requins citrons et les tortues. Comme à Moorea nous avons pris la formule à la journée avec repas sur un Motu. Il existe une multitude de compagnies proposant en général le même type de prestations, en général les hôtels sauront vous conseiller.
  • Accompagné des pécheurs en apnée dans une excursion bateau improvisée. Un des pêcheurs rencontrés dans un bar nous a proposé de venir sur son bateau pêcher en apnée et c’était vraiment une des meilleures activités du séjour, même si je n’ai fait que regarder c’était hyper impressionnant de les voir plonger à 20 m en apnée avec tenue de camouflage, grandes palmes et harpon. Le soir nous avons mangé le poisson fraichement pêché.
  • Profité de la seule plage publique de l’île: Matira qui reste très belle et pas du tout sur fréquentée.

CBD8D1AF-F6EB-4463-BC39-90643E69B735

 

IMG_9443

La plage Matira

 

Capture d’écran 2019-10-27 à 07.45.59

Notre Bungalow

Bilan de ce voyage, derniers conseils:

Forcément c’était magnifique, nous avons adoré découvrir les fonds marins et la beauté des îles qui sont toutes différentes.

Si c’était à refaire je pense que 3 semaines minimum c’est mieux pour avoir vraiment le temps de faire plus d’îles et de récupérer du jet lag.

Prévoyez un budget conséquent pour ne pas vous retrouver à manger des pâtes au beurre tous les soirs et réservez à l’avance vos véhicules si vous pensez en avoir besoin… c’était très frustrant d’être bloqué à un endroit quand on n’a que 14 jours sur place.

Si vous avez l’habitude de voyager un peu à l’arrache (comme nous 😉 , pour le coup c’est quand même une destination où il faudra prévoir les logements et l’itinéraire à l’avance.

Emmenez des chaussures de plongée (5 euros chez décathlon) c’est vraiment indispensable pour vous baigner si jamais vous mettez le pied sur un corail sans le faire exprès ou pour les excursions bateau.

Prévoyez de l’anti moustiques, quand nous y sommes allés il y avait une épidémie de Dengue.

Et enfin, profitez, c’est vraiment une destination Chill, selon moi il n’y a pas des milliards de trucs à faire sur les îles en général donc ralentissez le rythme, prenez le temps de vous poser et de profiter. C’est sûr que ça nous a changé du Costa Rica où on n’a eu l’impression d’avoir vu 1/10 ème du pays, mais on est tous les deux d’accord pour dire que nous n’avions jamais rien vu d’aussi beau que le lagon de Bora Bora.

 

Cette entrée a été publiée dans : VOYAGES
Avec les tags :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s